mercredi 18 janvier 2017

Chandolin, le village ou l'on entend le silence...

Perché a 2000 mètres d'altitude dans les hauts du Val d'Anniviers, Chandolin embrasse tout le val d'un seul coup d'oeil et la plaine du Rhône dévoile une partie d'elle même depuis le calvaire ou Ella Maillart disait venir "écouter le silence" et ou j'aime venir écouter mon coeur quand celui ci le demande. Eté comme hiver, l'émerveillement est le même quand j'emprunte le chemin qui mène à cet endroit exceptionnel. Un endroit propice a la réflexion de quelques paroles d'Ella Maillart qui sonne juste a cet endroit précis: 

Vieillir pauvrement, riche de tout ce que j'ai appris à me passer. Ella Maillart.

Depuis Zinal, suivre une petite route qui serpente a flan de montagne, croiser St Luc du regard et son fameux raccard qui domine la vallée et continuer la route en direction du ciel, vous ne pouvez pas vous tromper, quand la route s'arrête, c'est la !



Ils sont venu ils sont tous la, le Besso, l'Obergabelhorn, qu'un certain Jérémie Heitz descend à...ski, et le Cervin, qu'une certaine Géraldine Fastnacht saute en...windsuit
La montagne, terrain de jeux d'audacieux, pour être plus près des cieux ? Pour écouter le silence ? Pour se sentir vivre ? Chacun y trouvera sa réponse.



Autre temps, autre idée,  en haut de la montagne tout a gauche s'élève le phare de Griolet a 2998m d'altitude dont la construction décidée en 1866 s'est concrétisée en ...1991.
De la, un panorama fantastique s'offre a la vue de ceux qui s'y rendent.




Une halte s'impose au petit musée consacré à Ella Maillart, histoire de se faire une idée de la vie de cette femme comme il n'y a pas d'homme !


lundi 16 janvier 2017

Village d'Ayer en noir et blanc

 Ayer, village du Val d'Anniviers, se prête magnifiquement bien au jeux du noir-blanc certains jours comme celui-ci, ou la neige est tombé sur les raccards centenaires en mélèze noirci par le soleil et ce jour brumeux qui ne laisse apparaitre que le noir et le blanc.





samedi 14 janvier 2017

Val d'Anniviers enneigé !


En attendant le soleil qui va bientôt illuminer toute cette blancheur fraichement tombée, un petit tour du Val d'Anniviers pour me persuader que je ne suis plus a l'Ile d'Ouessant, et repasser en mode "vertical" après plusieurs jours passé en mode "horizontal"!








mardi 10 janvier 2017

Petit matin a la Pointe du Raz

Pour le lever du soleil sur la pointe du Raz, il aurait fallu être a l'Ile de Sein...alors a défaut, j'attends que les premiers rayons du soleil
 vienne caresser cette ile située à portée de main du phare de la Vieille.



 Dans la solitude du petit matin, les oiseaux se laissent -un peu-approcher, et la, dans l'alignement, un faucon, le phare de la Vieille, celui de Sein et dans le fond, l'enfer des enfers, Ar-Men.
Et dire que dans ce paysage exceptionnel, il était prévu de construire une centrale nucléaire dans les années 80... mais grâce à la résistance farouche des habitants qui ont lutté contre vents et marées si je puis m'exprimer ainsi, le projet a finalement été abandonné!

 Inlassablement, l'Enez-Sun fait la traversée Audierne-Ile de Sein.




 Partie de surf un dimanche matin a la baie des Trépassés avec en toile de fond
 le phare de Tevennec et celui de Sein.





lundi 9 janvier 2017

Pointe du Raz

 Arrivé juste à temps pour la séance du soir. Le coucher de soleil sur la Pointe du Raz et le phare de la Vieille. Je crois que les commentaires sont inutiles...




 Après le spectacle de feu, celui de l'eau à la Baie des Trépassés ou des ombres se profilent parfois dans les dernières lueurs du jour...


dimanche 8 janvier 2017

Respirez ! Vous êtes à Ouessant !

Il y a des choses, quand on les goûte, on ne peut plus s’en passer… Ouessant est une de ces choses pour moi. Et en ces temps cléments de début d’année, la randonnée de Lampaul a la Pointe de Pern est un vrai régal. Douceur, beauté, solitude… 
Accompagné par La Jument, je longe le sentier côtier jusqu’au phare de Nividic, avec comme seul rencontre un troupeau de chèvres qui me regarde passer sans sourciller, bien installé dans l’herbe rase et au soleil. 
A la Pointe de Pern, extrême ouest de l’ile, les trois phares, Jument, Nividic et Créac’h sont ma seul compagnie avec les goélands qui ont du repérer mon casse-croute… Je suis passé du vertical des montagnes ou j’habite à l’horizontal de l’océan…le basculement des références fait du bien, l’horizon s’élargit dans toutes les directions et l’esprit, tout a coup, voyage loin, loin, loin…et ça fait du bien, bien, bien… 
Ici, les seuls "montagnes" sont les phares...
Je suis sur que si le billet de bateau était remboursé par la sécurité sociale, beaucoup de gens guériraient a Ouessant…ou ailleurs.
 Et si d'aventure, vous allez sur cette ile magnifique, faite vous accompagner par Ondine, qui vous présentera aux phares, aux oiseaux et aux fleurs...